Rappel et Mise en garde : En aucun cas la monodiète ne doit être prise pour base d’un régime ou d’une alimentation permanente. Elle est conseillée uniquement temporairement dans le but d’éliminer les toxines du corps. La monodiète n’exclut pas non plus la consultation auprès d’un spécialiste de santé. Par ailleurs, toute monodiète nécessite des précautions de pratique. La période doit être bien choisie, votre vitalité doit être bonne. Laisser vous conseiller par votre naturopathe qui pourra adapter la cure à votre personnalité.

La monodiète de raisins

Contre-indications :

  • diabète insulino dépendant (diabète maigre)

Durée et périodicité :

de 1 jour à plusieurs semaines, cure d’automne par excellence

Déroulement :

  • choisir un raisin de qualité bien mûr, chasselas blanc ou muscat noir ou blanc (finesse de peau)
  • le laver très soigneusement (plusieurs eaux)
  • avaler la peau et les pépins (voire même en mâcher quelques uns, en particulier du raisin noir, pour leur qualité antioxydante,
  • consommer de 1 à 3 kg par jour au rythme de 1 repas toutes les 2 ou 3 heures

 

Propriétés :

Le raisin est riche en minéraux et vitamines. Selon les témoignages, la cure de raisin apporte bien-être et vitalité. Cette cure semble avoir une action sur la santé globale et soulager la constipation, les insomnies, les problèmes de peau, la fatigue, la nervosité, les maux de tête(…) Cette cure est par ailleurs très efficace en cas de surcharge pondérale (perte de poids notable et souvent durable).

 

La monodiète de pommes douces

Contre-indications :

  • Possibilité de colites à cause de la cellulose
  • Tolérance chez le diabétique

Durée et périodicité :

de 1 à 10 jours en automne

Déroulement :

  • choisir les espèces les plus rustiques
  • éviter les fruits acides
  • consommer de 1 à 3 kg de fruits par jour, à bien mâcher
  • panacher la cure en jus, fruits crus ou cuits
  • agrémenter sa préparation de cannelle ou de jus de citron selon le goût

Propriétés :

La pomme possède des qualités aussi nombreuses que précieuses : elle est anti rhumatismale, hypocholestérolémiante, diurétique, stomachique (antiseptique intestinal et protectrice gastrique) (…)

Accompagner sa cure monodiète d’une cure d’eau hydroxydase,

L’eau hydroxydase

Contre-indications :

  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance rénale

Durée et périodicité :

30 jours au printemps et en automne

Déroulement :

  • consommer lentement, à la bouteille (évite l’oxydation)
  • ne pas agiter
  • la boire non glacée et loin des repas
  • de 1 flacon (cure d’entretien) à 3 flacons (cure intensive) par jour

Propriétés :

Elle accompagne l’élimination des toxines accumulées par ses effets sur les reins et le foie. Elle s’utilise dans tous les cas de surcharges métaboliques (acide urique, cholestérol), de surcharges pondérales (cellulite, excès de poids), de surcharges liées au stress, à la sédentarité et à une alimentation trop riche…

mais aussi…

La monodiète de carottes

Contre-indications :

  • Index glycémique élevé

Durée et périodicité :

de 1 jour  à 1 semaine, en toute saison même si les carottes de printemps sont bien meilleures sur les plans nutritif, dépuratif et organoleptique.

Déroulement :

  • brosser les légumes sous l’eau
  • les couper dans le sens du légume pour éviter l’oxydation
  • panacher la cure en jus, en légumes crus ou cuits, en soupe ou en purée

Propriétés :

La carotte a de nombreuses vertus : elle est régulatrice de l’intestin, anti-anémique, cicatrisante gastrique, dépurative, fluidifiante biliaire (…)

 

La monodiète de bananes

Contre-indications :

  • Prudence chez le diabétique du fait de l’apport glucidique,
  • Hyperkaliémie (excès de potassium sanguin)

Durée et périodicité :

De 1 à 3 jours d’octobre à mars

Déroulement :

  • mâcher consciencieusement le fruit
  • écraser le fruit bien mûr à la fourchette (sa digestibilité s’améliore à l’oxydation)
  • panacher la cure en fruits crus et cuits
  • consommer entre 8 et 12 fruits par jour sans risque de surcharge

Propriétés :

Cette cure convient bien aux « non initiés » des détoxications naturopathiques (comme d’ailleurs la cure de riz ou de pommes de terre… à réserver pour l’hiver de préférence). La banane, fruit alcalinisant, est un bon correcteur de l’acidose tissulaire répandue à notre époque de stress permanent.

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire