Tout autour de nous, dans la nature, la vie s’éveille… Le printemps est la saison du renouveau. Pour nous aussi, à condition de s’accorder un peu de temps et de permettre à ce flot d’énergie vitale régénérant d’exister en nous.

Après l’hiver, notre organisme se trouve souvent intoxiqué par une alimentation trop riche et par le manque d’exercice ou de grand air. Ses fonctions métaboliques se ralentissent, des carences se manifestent et notre vitalité diminue.

printemps

Nous sommes constitués de plus de 70 % d’eau. Les liquides circulants (ou humeurs) apportent non seulement l’oxygène, l’énergie, les nutriments et toutes les informations nécessaires à la vie des cellules mais ils transportent également l’ensemble des déchets, toxines, polluants et résidus métaboliques vers les organes filtres (ou émonctoires) qui se chargent de les évacuer vers l’extérieur.

Si la quantité de déchets à traiter est supérieure à la capacité de travail des organes filtres (intestins, foie et reins d’une part, et poumons et peau d’autre part), ces derniers sont surmenés et des blocages émonctoriels se manifestent (troubles digestifs divers, allergies, inflammations chroniques, surcharge pondérale, affaiblissement immunitaire…).

L’alimentation souvent trop riche ou inadaptée à nos besoins réels est la source principale de ce phénomène d’intoxication mais pas le seul. Le stress mais également nos peurs, nos émotions, nos pensées négatives agissent comme un facteur aggravant de ces troubles ressentis par un corps que l’on n’écoute pas ou peu.

Et nous sommes tous concernés sans exception.

La naturopathie nous offre des solutions pratiques pour aider à détoxiquer notre organisme :

1 – Adapter notre régime alimentaire

Commencer par éliminer les charcuteries, les desserts et boissons sucrés, les fritures… Privilégier les fruits et légumes crus et cuits à la vapeur douce, les infusions de plantes, thé vert et rouge…

2 – Privilégier la relaxation, la détente et les exercices physiques

Pratiquer la marche et la respiration conscientes, s’accorder un instant privilégié et se faire masser…

3 – Utiliser des plantes naturelles qui favoriseront l’évacuation de l’ensemble des déchets par les organes filtres

Se relaxer avec l’huile essentielle de basilic, de mandarine ou encore d’orange douce, se recharger avec l’huile essentielle d’eucalyptus radiata …

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire